Google met à jour son algorithme. Attention aux dégâts !

Par Jean-Baptiste Marchand-Arvier 0

Après plusieurs mises à jour successives de Google, la dernière en date (Google Pengouin) fût critique pour de nombreux éditeurs de sites.
En cause, certaines techniques visant à populariser de façon fictive un site web, afin de mieux le positionner sur les moteurs de recherche.
Découvrons plus en détails ces mises à jour, avant de voir comment récupérer un site qui a été pénalisé.

Google Panda à l’assault des sites sans valeur ajouté

En août 2011, Google a décidé de faire le ménage dans son index, pénalisant les sites qu’il considère non intéressant pour l’utilisateur.
Les sites les plus touchés sont les fermes de contenu, les portails, ainsi que les comparateurs de prix. Ces derniers ont connu une chute de trafic de l’ordre de 20% en moyenne. Si l’on étudie ce type de site, on s’aperçoit que se sont des sites sans véritable contenu unique. En effet ces sites ne font que reprendre du contenu déjà existant sans pour autant en créer.
On savait Google en guerre contre le contenu dupliqué, voilà que cela se vérifie à nouveau.

D’autre part, Google a annoncé que son comparateur de prix (Google Shopping) allait devenir payant. Dans sa logique de mise en avant de ses produits il marque ici un joli coup.

Google Pengouin, une histoire de sur-optimisation

Alors que Panda avait touché en majorité des très gros sites, Pengouin a impacté un panel de sites totalement différents les uns des autres.
Ces deux algorithmes en particuliers sont des filtres qui vont pénaliser automatiquement certains sites selon certains critères.

Google tient à garder un index le plus propre possible, il a donc crée ce filtre afin de pénaliser les sites ayant abusé de sur-optimisation (répétition de mots clef par exemple), et de netlinking non naturel.

Des différentes observations qui ont été faites, plusieurs critères ont été retenu dans la pénalité :

  • Des ancres de liens identiques
  • De trop nombreux échanges de liens non thématiques
  • Une utilisation massive et exclusive de sites de communiqués de presse
  • Spams de commentaires

En bref, rien de bien révolutionnaire pour des référenceurs avertis qui privilégient un référencement naturel durable et éthique.
La leçon à retenir, est que de plus en plus, il faut faire très attention à qui est confié une stratégie de référencement qui peut être catastrophique si le filtre Pengouin fait son effet.

Pénalisé par Google ? Rien n’est perdu

Une pénalité ne veut pas dire que tout est perdu, en effet en désoptimisant intelligemment un site, en analysant les profils de backlinks et supprimant des « liens factices, » Google pourrait lever la pénalité
Une fois cette procédure faite, une stratégie intelligente d’acquisition de liens permettra normalement de récupérer les anciennes positions.

Quid des futures évolutions ?

Il est certain que Google, va tenter d’accentuer sa chasse aux spammeurs en tout genre, en dévaluant les liens faciles à obtenir, tout en privilégiant les liens dans un contenu pertinent.
Ainsi les stratégies d’acquisition de liens seront de plus en plus qualitatives et intelligentes en sélectionnant avec précaution les futurs backlinks.


Commenter